Management des données : définition du Cloud en 2″15 sur France Info

Le cloud, solution pour le management des données

On a attrapé le Cloud…

Une présentation audio du Cloud selon France Info : merci pour cette approche rapide et pratique… Qui donnera aux néophytes une idée de ce qu’est, et de ce à quoi peut servir le si fameux Cloud Computing.

Points clés du Cloud pour le management des données

  • Le Cloud s’appuie sur un réseau de serveurs distants, en utilisant uniquement les ressources nécessaires : stockage, puissance de traitement ou applicatifs.
  • Le Cloud offre une grande flexibilité, idéale pour un management des ressources en fonction de la demande
  • Une (bonne) connexion internet est indispensable pour profiter de ses services
  • Le stockage des données est la première brique du Cloud : mails, documents, contacts, musiques, photos, vidéo
  • Les données stockées sur le Cloud sont accessibles depuis tout PC connecté,  tablettes ou smartphones. Ces 2 dernières interfaces représentent aujourd’hui plus de 28% des consultations de données corporate, et cette tendance continue de progresser.
  • La confidentialité des données est un frein pour beaucoup. Bien que recevable, cet argument est à relativiser. Les opérateurs mettent en place les éléments de sécurité nécessaires, et la criticité des données stockées est souvent faible. Les banques proposent maintenant des offres de Cloud pour les plus frileux…
  • Il existe quantité d’offres gratuites, dont :
    • iCloud d’apple : 5 Go gratuits. Une offre daptée aux utilisateurs de iDevices, connectés en permanence
    • Dropbox : 2 Go + 500 Mo par parrainage, dans la limite de 18 Go. Simple et rapide à mettre en place.
    • Google Drive : 15 Go gratuits, intégrés à l’offre d’applicatifs Google (Gmail, Agenda, contacts,…)
    • Le Cloud d’Orange : 50 ou 100 Go compris dans les offres mobiles et Internet Orange

Le volume nécessaire pour le stockage connaissant une croissance exponentielle, le modèle économique des fournisseurs est de faire payer l’attribution d’espace complémentaire. L’utilisateur familiarisé avec l’outil sera positif face à ce coût supplémentaire, souvent faible et facturé au mois d’utilisation.

Laisser un commentaire